Ink/Stitch

icone:
icone: inkstitch-logo.svg
formats:
.SVG, .PES
prix:
Gratuit
libre:
Libre
utilisation:
Génération de points de broderie depuis un dessin vectoriel sous Inkscape
documentation:
25%
tags:
broderie-numérique

Site officiel

Documentation

Ink/Stitch est une extension du logiciel Inkscape qui permet de convertir un dessin vectoriel en points de broderie pour brodeuse à commande numérique. Cette extension permet d'enregistrer son fichier aux formats lus par les machines et leurs logiciels propriétaires. Elle permet donc de générer des fichiers de broderie prêts à usiner, sans licence logicielle, donc on peut le faire chez soi sans travailler sur un poste apprentiLAB dédié.

Avantages :

  • FLOSS
  • On fait directement le dessin et la génération de points dans le même logiciel, on peut donc modifier les géométries du dessin tout du long
  • L'extension comprend de nombreux outils de débogage : détection d'erreurs, correction automatique de formes…
  • Il y a également un outil de visualisation, donc un aperçu “réaliste” du travail. Ce n'est pas aussi beau que PE-Design par contre
  • Beaucoup de paramètres sont accessibles pour contrôler les points générés

Inconvénients :

  • Assez lent, surtout la visualisation
  • Un seul point de remplissage (là où PE-Design propose de nombreux motifs)
  • Les points générés (notamment les zones de remplissage) ne semblent pas ré-éditables dans PE-Design
  • Ces zones semblent assez serrées, mais ça doit se paramétrer (à tester)
Lexique

Ink/Stitch permet de réaliser 3 grandes familles de points :

  • traits
  • satin
  • remplissage

Les traits sont des points qu'on retrouve sur une machine à coudre traditionnelle : point droit, point triple, point zigzag. Ils suivent un chemin, peu importe son épaisseur, et peuvent donc réaliser des contours, des détails fins. Dans Inkscape → chemin ouvert, sans couleur de remplissage, avec un contour

Le point satin suit également un chemin, mais avec une épaisseur. Ils ressemblent à un point zigzag très serré. C'est souvent ce point qui est utilisé pour réalisé des lettrages, mais aussi pour des contours (plus épais qu'en mode trait). Dans Inkscape → chemin ouvert, sans couleur de remplissage, avec un contour dont on peut faire varier l'épaisseur

Les points de remplissage sont comme leur nom l'indique faits pour remplir une zone. Le logiciel va créer un point qui va “balayer” la zone à remplir pour créer un aplat de couleur. Dans Inkscape → forme convertie en chemin, avec un remplissage, sans contour.

https://inkstitch.org/docs/install/

Il faut d'abord avoir installé Inkscape.

L’exécutable gère tout seul l'installation de l'extension dans C:\Users\….\AppData\Roaming\inkscape\extensions (Windows)

Voir la page de wiki sur Inkscape pour les bases.

Voir aussi la documentation de Ink/Stitch : https://inkstitch.org/fr/docs/inkscape-tips/

À noter :

Objets en chemins

Séparer contours et remplissages

Ink/Stitch n'a pas l'air d'apprécier les formes dont on veut broder et le fond (remplissage) et le contour (point satin).

Il faut donc scinder notre chemin en deux : un chemin avec un contour et pas de fond, un avec un fond et pas de contour.

Pour ce faire,

Contour : briser les chemins fermés

quand on génère un point de broderie depuis un chemin (contour), il ne faut pas que celui-ci soit fermé. On peut le briser en éditant ses nœuds dans Inkscape

Remplissage : pas de formes discontinues combinées

On ne pourra pas faire de remplissage si un chemin est composé de plusieurs formes discontinues (par exemple deux ronds qui ne se chevauchent pas, mais ont été combinés en un seul chemin). Il faut les séparer.

(Après installation de l'extension et redémarrage de Inkscape,) On trouve toutes les commandes Ink/Stitch dans le menu Extensions/Ink/Stitch.

Avant toute chose, sauvegarder le dessin

Ink/Stitch est un peu expérimental, même si on peut revenir en arrière, il est souvent utile de garder une version “pré-conversion” du dessin.

On peut le dupliquer et le masquer, pour pouvoir travailler sur la conversion tout en ayant le dessin original à portée de clic, et éventuellement garder une copie du fichier original, afin d'avoir une sorte d'historique de ses étapes de travail.

Sauvegarder le fichier de broderie en allant dans : Enregistrer une copie/Ink/Stitch : format de broderie Brother .pes

Aucun résulat

  • fab/logiciels/ink_stitch.txt
  • Dernière modification: 2022/03/18 16:35
  • de ApprentiLab CNAM