Imprimante 3d Magis

image:
image: magis_cote.jpg
fabricant:
Dagoma
modele:
Magis
numero:
7961
utilisation:
Impression 3D grand public
materiaux:
PLA
zonedetravail:
ø180 x 200 mm
emplacement:
Salle 138
acces:
Libre
dangerosite:
Peu dangereux
etat:
Opérationnelle
diametrefilament:
1.75mm
extrudeur:
Bowden
plateauchauffant:
Non
autresinfos:
Température max d'impression : 270°C, Vitesse d’impression : 30 à 100 mm/s, Précision en X/Y : 50 microns, précision en Z : 12.5 microns
documentation:
40%
tags:
impression-3D

Manuel

J'ai déjà lu la doc, afficher le récap

L'imprimante 3D Dagoma Magis est une imprimante grand public made in France, très (trop) simple d'utilisation.

Vidéo de présentation : https://www.youtube.com/watch?v=oy-kJQi0FIo

Site officiel : https://www.dagoma3d.com/imprimante-3d-magis-dagoma

quels éléments la constituent et quelle est leur fonction
  • Trancheur / slicer : logiciel qui découpe un objet 3D (fichier STL…) en code compréhensible par une imprimante 3D. On l'appelle trancheur car l'objet est constitué de couches, plus ou moins fines selon les réglages.
  • GCODE : syntaxe ou fichier contenant des instructions pour les machines à commande numérique. Ces instructions sont par exemple : des instructions de déplacement, de température (chauffe le plateau à 200°), etc.
  • FDM : Dépôt de Filament Fondu. C'est la technique d'impression 3D la plus répandue, où on chauffe du filament qui fond et permet l'impression d'un objet couche par couche. Il existe d'autres techniques d'impression 3D, comme la stéréolithographie (impression résine).
  • CAO : Conception Assistée par Ordinateur

Buse montée par défaut : 0.4 mm, pour des couches de 0.1 à 0.2 mm.

Le plateau n'étant pas chauffant, le type de matériaux qu'on peut utiliser est limité. On peut imprimer du PLA, mais pas d'ABS. L'extrudeur étant de type Bowden, on ne peut pas imprimer de filament flexible non plus.

Pour connaitre les stocks de PLA à apprentiLAB, voir sur place avec l'équipe ou consulter la page matériaux du wiki (pas forcément à jour).

Pour les paramètres, on peut commencer par utiliser ceux donnés par le fabricant dans Cura by Dagoma. On les retrouve dans : C:\Program Files (x86)\CuraByDagoma\resources\xml

  • Cura : logiciel de tranchage
  • Cura by Dagoma : version de Cura simplifiée et adaptée à ce modèle. C'est plus simple mais il manque beaucoup de fonctionnalités avancées, on le recommande plutôt aux débutants. https://start.dagoma3d.com/cura-by-dagoma/magis
Attention si on a fait une page générale sur la technique associée à la machine, comme “l'impression 3D”, à ne pas être redondant ici, et à garder ce qui est spécifique à la machine.

Afficher le récap

Voir Impression 3d par dépôt de filament fondu.

Avec Cura by Dagoma

Pour les débutants. Logiciel simple mais peu poussé.

Importer le fichier .STL.

Régler sa taille, son placement.
Régler le type de filament (ça va régler automatiqueent la température de la tête), le remplissage (vide, vase, remplissage 17%, 33%), l’épaisseur d’impression (qualité en z), l’utilisation ou non de supports pour les parties au dessus du vide, et l’ajout d’une “jupe” anti-warping.
Tous ces paramètres influent sur le temps d’impression, qu’on peut voir en bas à droite avec la quantité de filament nécessaire et le coût approximatif.

On peut aussi programmer des changements de couleur (voir manuel Dagoma).

Insérer la carte SD et sauver le fichier dessus.

Avec Cura

Pour les utilisateurs intermédiaires/avancés.

Cura (by Ultimaker) possède déjà des profils pour un grand nombre de machines, dont la Magis. Se référer à la page correspondante pour plus d'infos.

L'intérêt de passer par ce logiciel est qu'on va avoir accès à plus de paramètres : les vitesses d'impression, etc. qui sont cachés par défaut dans Cura by Dagoma pour simplifier l'interface (pour info ils sont dans un fichier xml, dans C:\Program Files (x86)\CuraByDagoma\resources\xml\).

L'inconvénient, lié à la machine, et qu'elle ne lancera qu'un seul fichier sur la carte SD : dagoma0.g. Il faut donc sauver son fichier gcode, puis le copier sur la carte SD et le renommer.

Voir : https://support.dagoma.fr/support/solutions/articles/36000185764-j-ai-pr%C3%A9par%C3%A9-ma-pi%C3%A8ce-sur-cura-ultimaker-mais-l-impression-ne-se-lance-pas

Aller plus loin : https://www.lesimprimantes3d.fr/forum/topic/11407-passage-de-cura-by-dagoma-%C3%A0-ultimaker-cura/

Avec PrusaSlicer

Avec Print 3D sous Windows 10

Allumer la machine en restant appuyé sur le bouton → la machine fait son autocalibration, elle fait son zéro-machine.

Mettre un peu de fixatif (laque Dymafix) sur le plateau pour assurer une bonne adhésion.

Charger le filament (il doit être bien coupé en biseau au bout sinon il risque de bloquer) en l'insérant dans le trou de l'extrudeur à droite, faire glisser le bouton orange, le filament devrait se faire aspirer.

Insérer la carte SD (rappel : le fichier GCODE doit s'appeler dagoma0.g et être à la racine de la carte).

Commandes

  • Appuyer sur le bouton en allumant l'alim : autocalibration (zéro machine)
  • Appuyer sur le bouton brièvement : lancer/mettre en pause le fichier dagoma0.g de la carte SD
  • Appuyer sur le bouton 3s : rétracter le filament
  • Fontion “tap-tap” (tapoter deux fois sur le plateau) : faire sortir le filament

Signaux du bouton

Sortir le filament tant que c'est chaud, en pressant 3s le bouton, ou en extrudant en négatif depuis Cura/Pronterface/etc.

Décoller la pièce et nettoyer (éventuellement à l'alcool isopropylique) les résidus. Pour plus d'infos sur le nettoyage d'une impression, se reporter à Impression 3d par dépôt de filament fondu

trucs généraux qui vont permettre d'éviter de faire des erreurs, de perdre du temps…
ex : tester sur un matériau rapide/pas cher (carton) en lasercut ; faire d'abord un modèle réduit, un test matière ; mesurer la largeur du trait de gravure avant de se lancer (fraisage PCB) ; etc.

Voir Impression 3d par dépôt de filament fondu

FAQ troubleshooting Dagoma : https://support.dagoma.fr/support/solutions/folders/36000166563

La maintenance globale de la machine est censée être effectuée après de longues périodes d'utilisation intense (production de visières en 2020). Pour l'instant la machine a peu servi.

Vidéos de toutes les étapes de maintenance par ici → https://support.dagoma.fr/support/solutions/articles/36000294015-magis-proc%C3%A9dure-d-entretien?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=entretienmagis&mc_cid=0b656559be&mc_eid=e764a7a233

sélection de quelques exemples emblématiques

Aucun résulat

  • fab/machines/imprimante_3d_magis.txt
  • Dernière modification: 2022/03/10 16:32
  • de ApprentiLab CNAM