Réaliser un tampon a la découpeuse laser

tags:
laser, tampons
Que ce soit pour des tâches administratives ou pour une utilisation ludique, on peut acheter des tampons encreurs personnalisés dans le commerce. Ils ont cependant un certain coût, surtout pour des petites quantités, de l'objet unique, etc.

Notre découpeuse laser a été conçue par une entreprise spécialisée dans la gravure de tampons, on peut donc très facilement en fabriquer nous-mêmes avec du caoutchouc "laser" et un matériau de base pour le manche (contre-plaqué, acrylique…).

Ce tutoriel vous guidera dans la réalisation d'un tampon encreur, depuis la conversion d'une image récupérée sur internet au collage de tous les éléments, en passant par l'usinage laser.

Réaliser rapidement un tampon encreur avec des matériaux accessibles et une machine rapide et simple à utiliser, en ayant adapté son dessin aux contraintes d'usinage spécifiques.

Si on débute en découpe laser, c'est un excellent projet de base pour pratiquer.

  • Encreur : la petite cassette de mousse chargée d'encre dans laquelle on presse le tampon pour l'imprégner.
Prérequis, ressources qui m'ont aidé à écrire ce tuto : autres tutos, articles, vidéos, autres pages de ce wiki, etc.

Matériel

  • Une découpeuse laser, à apprentiLAB la Trotec Speedy 400
  • Un logiciel de dessin vectoriel 2D, comme Inkscape, Adobe Illustrator, CorelDraw.
  • Caoutchouc découpable au laser (s'il est naturel normalement c'est bon, vérifiez le manuel de votre machine). Ici du Trodat Aero+, format A4 et épaisseur 2.3mm. Un fournisseur : https://www.a4.fr/caoutchouc-a-graver-au-laser.html
  • Contreplaqué bouleau 5mm, ou autre matériau dur et découpable au laser (plexiglass…), d'environ la même épaisseur.
  • Papier de verre
  • Éponge et savon ou liquide vaisselle
  • Colle cyanoacrylate (superglue), et éventuellement colle à bois
  • Encreur à tampon : on peut acheter des encreurs à séchage rapide, par exemple la marque iZink, en papèterie ou magasin de loisirs créatifs (Rougier & Plé, Cultura…).

Fichiers

Créer un fichier dans Inkscape.

Dessiner la zone de l'encreur, ici un rectangle de 60 x 35 mm, afin d'avoir un repère à ne pas dépasser pour le tampon lui-même.

Dessiner le contour de découpe du tampon. Celui-ci peut être un rectangle, une ellipse, ou n'importe quel chemin fermé. Laisser son fond vide, appliquer un contour d'épaisseur 0.01mm, de couleur rouge, sans transparence, et si c'est une forme (comme un rectangle) elle doit être convertie en chemin.

Ajouter les éléments à graver, ceux qui constitueront le motif du tampon : on peut ajouter une image, vectorielle (SVG) ou matricielle (JPG, PNG), des formes dessinées directement dans Inkscape, du texte, on va détailler tout ça ci-dessous.

Recommandations globales de dessin pour la gravure de tampon

Un tampon est toujours le miroir du dessin ou texte qu'il tamponne. Notre machine s'occupe toute seule de cette transformation, on peut donc dessiner dans le sens normal.

Autre spécificité : un tampon est une surface qu'on pourrait simplifier à des trous et des pleins, donc 2 niveaux de surface. Côté dessin, ça veut dire qu'on ne peut pas graver en niveaux de gris, avec plusieurs intensités de gravure (correspondant aux nuances de noir-gris-blanc), on ne peut avoir que du noir ou rien. Si on veut garder des effets de nuances, on peut passer par des techniques de chromolithographie

Attention aux détails fins qui risquent de ne pas bien se voir, ou de baver avec l'encre.

  • fab/tutoriels/realiser_un_tampon_a_la_decoupeuse_laser.txt
  • Dernière modification: 2022/01/07 16:52
  • de apprentilab